Don, prélèvement et greffe d’organes et de tissus

La greffe d’organes permet de sauver de nombreux patients et d’améliorer leur condition de vie.


En France, les principaux organes greffés sont les reins, les poumons, le foie et le cœur. Le don de rein de son vivant à un proche est encouragé car il représente une chance supplémentaire d’être greffés pour les patients. En France, la greffe de tissus est principalement celle de cornées (fines membranes situées à la surface des yeux). Elle peut permettre à des personnes devenues aveugles d’être soignées.


Chaque année, de nombreuses personnes sont en attente d’une greffe. C’est pourquoi, l’Agence de la biomédecine cherche à augmenter le nombre des donneurs en encourageant chacun à exprimer son choix à ses proches. En effet, c’est vers eux que les équipes médicales se tournent pour s’assurer que la personne décédée n’était pas contre le don avant d’envisager tout prélèvement.


L’Agence travaille auprès des professionnels de santé et participe à l’amélioration de l’organisation du prélèvement, de la répartition et de la qualité des greffons. Enfin, en tant qu’organisme de formation, elle leur propose de nombreuses formations afin d’améliorer les pratiques sur le terrain.