Don, prélèvement et greffe de moelle osseuse et de sang placentaire

La moelle osseuse, à ne pas confondre avec la moelle épinière, est un tissu mou présent dans les os. Elle produit les cellules souches hématopoïétiques (CSH), à l’origine des cellules sanguines.


La greffe de moelle osseuse permet de donner une chance de guérison supplémentaire à des patients atteints de graves maladies du sang, comme les leucémies.


Il est très difficile de trouver un donneur compatible en dehors du cercle familial restreint (frères ou sœurs). D’où l’importance d’augmenter le nombre de donneurs inscrits sur le registre France greffe de moelle géré par l’Agence de la biomédecine et d’approfondir les partenariats avec les réseaux étrangers. Le prélèvement de moelle osseuse se fait soit par le sang soit dans l’os du bassin sous anesthésie générale.


Dans certains cas, le recours à une greffe de sang de cordon ou sang placentaire, riche en CSH, peut-être envisagé. Le sang de cordon est prélevé au niveau du cordon ombilical, tout de suite après la naissance de l’enfant. Ce prélèvement est indolore et ne présente aucun danger, ni pour la mère, ni pour l’enfant.


Les dons de moelle osseuse et de sang placentaire sont anonymes, gratuits et volontaires.